Diversité

« Tout comme notre nouvelle façon de faire des affaires mise sur la manière de voyager de nos clients, la réussite à long terme d'Air Canada passe par une attention accrue à notre façon de travailler ensemble. »
Calin Rovinescu
Président et chef de la direction - Air Canada
 

« Je suis fière de travailler à Air Canada. Je sens que je fais partie de l'équipe depuis le tout premier jour. Ce sont les différences de chacun qui font la force de l'entreprise. Tout le monde a quelque chose à offrir. »
Émilie Haché
chef de compte - Traduction
Nous reconnaissons l'importance d'offrir à nos employés les outils nécessaires pour effectuer leur travail, développer leurs compétences et faciliter leur avancement. Nous nous efforçons donc de répondre aux besoins de tous en proposant une variété de cours et d'ateliers, y compris de la formation linguistique.

Enfin, nous portons une attention toute particulière à la gestion du talent afin d'assurer la juste reconnaissance de tous les membres du personnel. Air Canada tient compte de la situation de chacun et met en œuvre une gamme de programmes de reconnaissance des employés, notamment L'Art de l'excellence, Encore, le Régime de participation aux bénéfices, Une réussite partagée, les programmes d'aide aux employés ainsi que divers avantages, politiques et autres programmes.

 

Mythes et réalités sur l'équité en matière d'emploi:

Testez vos connaissances

  1. Mythe: L'équité en matière d'emploi signifie qu'on doit traiter tout le monde de la même manière.
     
    Réalité: L'équité en matière d'emploi signifie qu'on doit traiter tout le monde de manière équitable et tenir compte des différences de chacun.
     
  2. Mythe: L'équité en matière d'emploi mène à la " discrimination positive ".
     
    Réalité: L'équité en matière d'emploi signifie que les mêmes possibilités d'emploi sont offertes à tout le monde, et non uniquement à un groupe de privilégiés.
     
  3. Mythe: L'équité en matière d'emploi est une affaire de quotas.
     
    Réalité: La Loi sur l'équité en matière d'emploi interdit expressément les quotas.
     
  4. Mythe: L'équité en matière d'emploi signifie qu'on doit recruter des personnes non qualifiées.
     
    Réalité: L'équité en matière d'emploi signifie que les mêmes possibilités d'emploi sont accordées à toutes les personnes qualifiées ou pouvant devenir qualifiées, et non uniquement à un groupe privilégié.
     
  5. Mythe: L'équité en matière d'emploi menace le principe de l'ancienneté.
     
    Réalité: L'équité en matière d'emploi et le principe de l'ancienneté visent l'un et l'autre à garantir l'égalité des possibilités d'emploi, sans favoritisme ni discrimination.
     
  6. Mythe: L'équité en matière d'emploi équivaut à abaisser les normes d'emploi.
     
    Réalité: Selon les principes de l'équité en matière d'emploi, on examine les normes d'emploi pour s'assurer que les critères sont réalistes et liés à l'emploi.
     
  7. Mythe : Il est trop difficile et trop coûteux d'adapter le milieu de travail aux besoins des personnes ayant une déficience.
     
    Réalité: Il en coûte généralement moins de 500 $ pour aménager un poste de travail en fonction des besoins d'une personne ayant une déficience.
     
  8. Mythe: L'équité en matière d'emploi n'est réalisable que dans une économie prospère.
     
    Réalité: L'équité en matière d'emploi est la règle, tant pour les années maigres que pour les années fastes.
     
Source: http://www.rhdsc.gc.ca/fr/pt/ot/ntemt/emt/publications/mr/mythes_realites.shtml#mythe1